*

Victimes des frontières

Depuis les années 1990, au moins 20 000 personnes ont péri en Méditerranée en tentant de rejoindre clandestinement les côtes européennes. Lampedusa est une des portes d’entrée de l’Europe les plus meurtrières.

Le collectif lampedusain Askavusa a ouvert un petit musée, Porto M, pour présenter les objets retrouvés sur les plages ou sur les épaves de bateaux.

Complément
Épisode complet
Entrevue