*

Le printemps des arts

En juin 2012, dans le cadre du Printemps des arts de Tunis, une exposition d’art controversée dresse le portrait des problématiques religieuses de la société tunisienne, au lendemain de la Révolution du Jasmin.

Selon certains groupes islamistes et membres du gouvernement, les œuvres dites «indécentes» portent atteinte à la religion musulmane. Les locaux sont saccagés. Des émeutes violentes éclatent et 160 personnes sont arrêtées.

Complément
Épisode complet
Entrevue